Résultat de la Recherche : verticales

Je ne retrouve personne

Je ne retrouve personne

Lorsqu’Aurélien Delamare débarque à Villerville un dimanche d’automne pour régler la vente de la maison familiale, il est censé n’y passer qu’une nuit. Ce séjour va pourtant se prolonger et prendre l’allure d’un état des lieux personnel. Face aux fantômes ravivés de l'adolescence, Aurélien interroge son histoire jusqu’à sonder les racines d’une solitude à la fois subie...

Des Neons Sous La Mer

Des Neons Sous La Mer

'Les néons du sous-marin offrent aux visiteurs l'inédite signature rose pin-up d'un bordel incandescent qui draguent sa clientèle par longs flashs de sept secondes. Et, quand on voit, de soir en soir, le nom de l'établissement baver sur le feuillage des grands pins maritimes centenaires qui nous dominent, je pense que c'est une réussite. ' Mêlant la satire de mœurs, l'érudition parodique,...

La lune dans le puits ; des histoires vraies de Méditerranée

La lune dans le puits ; des histoires vraies de Méditerranée

'Ceux qui parlent dans ce livre sont moi. J'ai digéré toutes leurs histoires, je les écoute, les réécoute, je me parcours et je retrouve dans l'écho du miroir mes histoires miennes. ' Entre décembre 2011 et avril 2013, François Beaune est parti collecter des histoires vraies autour du bassin méditerranéen. Il a choisi d'en retranscrire environ deux cents, dont les siennes, et d'en...

Naissance D'Un Pont

Naissance D'Un Pont

'À l’aube du second jour, quand soudain les buildings de Coca montent, perpendiculaires à la surface du fleuve, c’est un autre homme qui sort des bois, c’est un homme hors de lui, c’est un meurtrier en puissance. Le soleil se lève, il ricoche contre les façades de verre et d’acier, irise les nappes d’hydrocarbures moirées arc-en-ciel qui auréolent les eaux, et les plaques de...

Réparer les vivants

Réparer les vivants

"Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps." Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de...

Tangente Vers L'Est

Tangente Vers L'Est

'Ceux-là viennent de Moscou et ne savent pas où ils vont. Ils sont nombreux, plus d'une centaine, des gars jeunes, blancs, pâles même, hâves et tondus, les bras veineux le regard qui piétine, le torse encagé dans un marcel kaki, allongés sur les couchettes, laissant pendre leur ennui résigné dans le vide, plus de quarante heures qu'ils sont là, à touche-touche, coincés dans la...

L'immobilier

L'immobilier

Habiter la ville, habiter sa vie, s'habiter... tout court. Avec ces quatorze nouvelles immobilières, Hélèna Villovitch poursuit la chronique d'une génération précaire, la sienne. La quête d'un logement nourrit chaque mésaventure, cruelle ou burlesque, de ce recueil: entre vagabondage insouciant, co-location à l'étroit, échange d'appartements, troubles du voisinage, endettement à long...

Deux singes ou ma vie politique

Deux singes ou ma vie politique

'La France des années 70 est un banquet gaulois où l'on boit et mange en parlant fort sous le regard magnanime de nos hommpolitiques punaisés au mur comme on place un patriarche en bout de table. Moi je suis à l'autre bout, disposé à imiter ce qui passe, à devenir un adulte comme ceux qui me nourrissent, me servent des grenadines, me reprennent si je jure, me déposent à l'école...

Mélo

Mélo

La veille du 1er mai 2013, deux hommes et une femme circulent dans les rues de Paris et de sa proche banlieue: un syndicaliste au bord du suicide, un sapeur congolais chauffeur de camion-poubelle et une jeune Chinoise vendeuse de briquets. Trois personnages qui se croisent à peine et vont bientôt glisser dans la nuit. Quel feu les consume? Mélo. Avec sa langue incarnée, généreuse et...

Pas Le Bon, Pas Le Truand

Pas Le Bon, Pas Le Truand

ŤSalut ŕ toi, désert. Salut ŕ toi, village. Salut ŕ toi, maison des Butler. Salut cow-boy sur son cheval qui arrive par ici. Salut ŕ ton nuage de poussičre, ta face de sauterelle, tes yeux en fentes et ton arme qui accroche le soleil, pręte ŕ servir. L'idiot salue le monde. Chaque matin il fait signe au monde d'en bas, au monde d'en haut, ŕ ceux des bords et des côtés, des creux et...

critiques

critiques En territoire Auriaba, 4ème roman de Jérôme Lafargue

critiques "La peinture est une chose intellectuelle"

critiques Don Quichotte par Rob Davis : Cervantès plus vivant que jamais

critiques Kierkegaard et la sirène

Suivez-nous

 

Désinscription

medias