Résultat de la Recherche : pol

Agatha de Mek-Ouyes

Agatha de Mek-Ouyes

On ne sait jamais où est Mek-Ouyes. Mek-ouyes est une savonnette qu'aurait avalée une anguille. On ne sait jamais par où prendre Mek-Ouyes. Mek-Ouyes est insaisissable. D'aucun le disent ingérable. Qui est Mek-Ouyes ? Mek-Ouyes avait été le fondateur-président-citoyen unique de la République de Mek-Ouyes. Mek-Ouyes avait été élu président du Monde-Mondes. Il est officiellement...

Aire du mouton

Aire du mouton

Un représentant en parfums accro à Radio Nostalgie, une jeune héritière qui entend des cris, une station balnéaire. Bientôt un couple ? Les ingrédients de base sont là, la recette est connue mais la lutte des classes (ça existe encore? ) peut prendre la forme d'une croquette aux crevettes et l'humour apparaître comme le seul recours face à la tranquille férocité des déterminismes.

Aventures dans l'île de Juillet

Aventures dans l'île de Juillet

Juillet ! Six mois déjà que Nathan Larenbroke, un lycéen anglais en rupture de ban, voyage autour du monde... Le livre débute alors que l'adolescent s'apprête à débarquer sur l'île de Pâques (Rapa Nui). Propos spontanés, notes retouchées, confidences épistolaires et pages de journal (intime) lui permettront - à lui qui prend la parole, tout à coup - de rester jusqu'au bout le...

Carrare

Carrare

Un prévenu attend une décision de justice. Une femme juge perd sa bague et le sommeil. Sa fille apprend à tailler le marbre dans un atelier à Carrare. Un berger parle au téléphone en dialecte. Un enfant rêve assis sur un muret au soleil. Ils partagent un même temps minéral. Un jeu d'ombre et de lumière vient troubler l'immobilité des sculptures.

Ce n'est pas un hasard

Ce n'est pas un hasard

Si un poète écrit sur une catastrophe à la veille d'un événement désastreux, ce n'est pas un hasard. Si le récit d'une catastrophe débute immanquablement par la veille, ce n'est pas un hasard. Chronique tenue du 10 mars au 30 avril 2011, sur la superposition des images, la mémoire des villes, le hasard, la temporalité de la description et les noms propres qui surgissent, fantomatiques,...

Chez qui habitons-nous ?

Chez qui habitons-nous ?

'On est encore jeunes, on rêve d’être des nomades, des aventuriers. On marche dans la rue, on regarde la télévision, on ne peut qu’être bouleversés par le sort des SDF, tous ces sans-domicile fixe. – Drôles de nomades, dit pourtant Hugues, mon frère pour qui la place du fer est toujours dans la plaie. Ils manquent de domicile plus que de fixité, peuvent dormir chaque nuit sur le...

Écarte la nuit

Écarte la nuit

Un homme mène une existence en apparence toute lisse. Mais un jour, soit parce qu'une déception, un revers, un deuil..., a brisé ses défenses et détruit ses appuis, soit parce qu'il éprouve le besoin de partir à la recherche de lui-même, il se trouve engagé dans une errance au terme de laquelle, bien des années plus tard, après avoir parcouru un interminable chemin, il aura le...

Eloge du paraitre

Eloge du paraitre

Le paraître est du côté de la civilisation. C’est le moins qu’il puisse faire, puisque c’est lui qui l’a créée. L’homme est sorti de la barbarie le jour où il a commencé à se soucier du regard de l’autre sur lui, et de l’opinion qu’on pouvait entretenir à son sujet, en face. L’homme est sorti de la barbarie le jour où il s’est vu dans un miroir, ou dans le cours,...

L'amour d'alceste

L'amour d'alceste

Les textes réunis dans L’amour d’Alceste concernent la décennie 1989-2000 (de la Comédie-Française à l’indépendance), comme ceux, réunis dans Pauses, concernaient la décennie 1980-1990 (du Studio-Théâtre de Vitry au Théâtre National de Strasbourg). Ils trouvent leur place dans l’une ou l’autre des cinq séquences thématiques – l’ombre portée du cinéma ; la tentation...

L'autoportrait aux dormeuses

L'autoportrait aux dormeuses

Dans une maison ronde à l'architecture tragique, comme un crâne, le narrateur, cet homme qui a renoncé, laisse venir à lui Ada, Ira, Alwa. Ada est sans cohésion, elle gesticule, elle crie. Ira vit toutes les audaces de la chair, toutes les curiosités. Alwa n'attend plus rien du mystère de la vie. Peut-être ces trois femmes n'en sont-elles qu'une : 'Ada, Ira, Alwa. Tu pénètres comme un...

critiques

critiques En territoire Auriaba, 4ème roman de Jérôme Lafargue

critiques "La peinture est une chose intellectuelle"

critiques Don Quichotte par Rob Davis : Cervantès plus vivant que jamais

critiques Kierkegaard et la sirène

Suivez-nous

 

Désinscription