Résultat de la Recherche : marie-lu

Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

Non pas suite mais peut-être complément du précédent roman, ce livre-ci se décline en trois parties et chacune correspond à une question ou à un constat que tout esprit un peu affuté pose. Un roman de société : " Tout passe. " Nous vivons une époque de transition, les livres, la famille, les moeurs, les frontières, les monnaies jusqu'à la religion. Tout se sait puisque, par la...

Usage communal du corps féminin

Usage communal du corps féminin

Marie Marron avait toujours été un peu gourde. Par toujours il faut entendre non pas depuis sa naissance, mais depuis ses premiers pas qu'elle avait faits vers l'âge de vingt mois car cette demoiselle, en plus d'être gourde, était aussi remarquablement lente. Et quand Marie ne disait rien, on était à deux doigts de la croire morte. Gustave Machin était un petit être plein de hargne qu'on...

Elle marchait sur un fil

Elle marchait sur un fil

Marie, la cinquantaine, qui vient d'être quittée par son compagnon, ne conçoit pas l'existence sans réalisation littéraire ou théâtrale. Elle entretient des rapports difficiles avec Etienne, son fils, qui a dû renoncer à une carrière de comédien, alors qu'elle encourage maintenant sa petite-fille, Léa. Avec un groupe de jeunes comédiens, Marie ose enfin se lancer dans ce qui...

Comédie en mode mineur ; là est ma maison

Comédie en mode mineur ; là est ma maison

Comédie en mode mineur. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Wim et Marie, un jeune couple hollandais de condition modeste, décident de cacher chez eux un Juif nommé Nico, leur aîné de plusieurs années. Leur relation s’inscrit très vite dans la pudeur et la bienveillance. Mais Nico, cloîtré, tombe malade et meurt d’une affection respiratoire. Le couple se débarrasse du mort dans un...

Ladivine

Ladivine

'Le chien tendit vers elle sa grosse tête au poil crasseux. Elle retint sa main par crainte de la vermine. Elle noya son regard dans le regard calmement éploré, calmement suppliant, et toute l'humanité et l'inconditionnelle bonté de l'animal docile lui remplirent les yeux de larmes, elle désira ardemment être lui et sut alors que le passage viendrait naturellement et à son heure. '...

Le Message

Le Message

Dans un pays en guerre, une jeune femme, Marie, est blessée par une balle. Malgré la douleur, elle ne pense qu'à une chose: rejoindre Steph, qui habite de l'autre côté de la ville. Entre eux, il y a un pont. Ils partagent une passion très vive et viennent de traverser une crise. Malgré cela, Marie est prête à tout pour revoir Steph. C'est le message qu'elle avait pour lui, avant d'être...

Le diable de Trianon

Le diable de Trianon

Versailles, mai 1792. La cour de France reçoit avec faste l’héritier du trône de Russie, le tsarévitch Paul, et son épouse. Mais la fête est gâchée: le prince se sent épié, traqué. Quel est donc le mystérieux persécuteur cherchant à le discréditer? L’esprit tourmenté du tsarévitch va-t-il sombrer plus encore? Pourquoi un homme énigmatique rôde-t-il dans l’obscurité,...

Quand la souffrance devient chemin

Quand la souffrance devient chemin

Quand la souffrance devient chemin La souffrance, quel que soit son visage, fait partie de notre expérience à tous. Elle peut faire très mal, susciter parfois la révolte devant un sentiment d'injustice ou de non-sens. Et pourtant, nous connaissons des personnes qui ont fait de leur souffrance un chemin de vie, un chemin de croissance. Quelles ressources et quelles attitudes peuvent nous aider...

Journal particulier, 1935

Journal particulier, 1935

Le 1er janvier 1935 Ensuite elle a pris son bain. Je me suis assis à côté de sa baignoire. C’est vrai ce que je lui ai dit des mille nuances de tendresse que me font éprouver certaines de ses façons de me faire plaisir, de se montrer tendre elle-même. Pour la première fois de ma vie, je trouve une femme à qui pouvoir parler de cette sorte. J’ai même fini par tourner cela en...

Dans le camp des assassins

Dans le camp des assassins

Marie est une adolescente de 17 ans à l’enfance difficile. Élevée par sa grand-mère paternelle elle vivait tranquillement jusqu’au jour où elle apprend que son père a tué un homme et qu’il est en prison. Fabien et Valérie, ses amis, font tout leur possible pour la soutenir dans ses doutes et ses craintes. La mort de son père va libérer sa culpabilité mais prise de remords elle va...

critiques

critiques En territoire Auriaba, 4ème roman de Jérôme Lafargue

critiques "La peinture est une chose intellectuelle"

critiques Don Quichotte par Rob Davis : Cervantès plus vivant que jamais

critiques Kierkegaard et la sirène

Suivez-nous

 

Désinscription