Extrait


de Sarraute Claude

Le 19/12/2014 à 08:02 - 0 commentaire

Auteur :

Editeur :

Genre :

Date de parution :

ISBN :

Total pages :

Prix :

chaPitre.com title=
  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Envoyer à un(e) ami(e)

Version numérique

 

illustration

ISBN :

Editeur : Flammarion

Prix grand format : 5.99 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Résumé du livre
On ne s’ennuie pas chez Hubert et Marie-Hélène, alias Clint et Mamiène. Surtout depuis que « chez eux », c’est à deux adresses différentes: Clint, photographe branché, s’est installé un loft à la Bastille. Mamiène, plus classique, et restée rue de Grenelle avec Roland, le chirurgien esthétique dont on parle dans les dîners en ville. Enfants des premier et second lits, grands-parents multiples, copines de papa, nouveau mari de maman, ancienne femme du mari de maman… Sans oublier les baby-sitters… Ente tous ces membres de la « famille élargie » engendrée par le divorce, des rapports nouveaux et multiples se créent. Les enfants mûrissent vite. Les parents cul-pabilisent plus. L’expression des sentiments est plus heurtée. Et peut-être plus sincère? Aves son humour souvent tendre et souvent rosse, son attention gourmande aux petits faits de la vie quotidienne – sa philosophie, aussi, qui tient en un mot: dédramatiser -, l’auteur de Mademoiselle, s’il vous plaît! nous offre ici la chronique d’une vie familiale qui touche de plus en plus de monde, grands ou petits.

 

Premier chapitre

 

 

 

 

 

 

QUI EST QUOI POUR QUI.

 

 

ABI, diminutif d'Abigaïl (11 ans) : fille unique d'Irène, mère célibataire. Nièce de Barbie.

ALAIN : séparé de sa compagne Sylvie. Père de leurs deux enfants : Justine (5 ans) et Romain (2 ans).

BARBIE, diminutif de Barbara : élevée par sa sœur Irène. Tante d'Abi. Petite amie de Clint.

BERNARD : père divorcé de quatre enfants adoptés.

CARO : femme divorcée de Roland parti vivre avec Mamiène. À la garde de leur fils Éric (8 ans).

CLINT, surnom d'Hubert de Ville d'Avène : séparé de Mamiène. Père de Sabrina (12 ans). Ami de Barbie.

ÉRIC (8 ans) : fils de Caro et de Roland. Demi-frère de Gilles. Vit avec sa mère Caro. Va passer un week-end sur deux chez son père et Mamiène.

GILLES : fils d'un premier mariage de Roland avec une Américaine. Étudiant à Harvard. Demi-frère d'Éric.

IRÈNE : sœur aînée de Barbie. Mère célibataire d'Abi.

JUSTINE (5 ans) : fille d'Alain et de Sylvie. Sœur de Romain (2 ans).

MAMIÈNE : séparée de Clint, le père de Sabrina (12 ans) dont elle a la garde. Vit avec Roland.

MAMIE-COUETTE : veuve. Mère de Mamiène. Grand-mère de Sabrina.

MAMITA : veuve. Mère de Roland. Grand-mère de Gilles et d'Éric.

NANOU : veuve. Mère de Caro. Grand-mère d'Éric.

ROLAND : père d'Éric et de Gilles. Beau-père de Sabrina. Vit avec Mamiène.

ROMAIN (2 ans) : fils de Sylvie et d'Alain. Frère de Justine.

SABRINA (12 ans) : fille de Mamiène et de Clint. Vit avec sa mère et Roland.

SYLVIE : ex-compagne d'Alain. Mère de Justine et de Romain.

TONETTE : employée de maison chez Mamiène et Roland.

 

 

 

 

 

 

 

– Je voudrais réserver une table pour deux… Ce soir, oui… 8 heures… Merci.

– On sort ? Super ! Tu m'avais pas dit…

– Pas on. Je… Je sors, oui.

– Comment ça, tu sors ? Sans moi ? Je viens chez toi et tu t'en vas ! Ça ressemble à quoi, ça, Clint ?

– À quelqu'un qui avait un rendez-vous et qui ne va pas le décommander parce que tu débarques à l'improviste.

– C'est pas vrai. Je t'avais prévenu. Je t'ai tout expliqué au téléphone… Que je serais seule ce soir, que j'avais envie de venir, que je m'ennuyais de toi.

– Moi aussi, tu me manques, ma chérie, mais bon, c'est pas ma faute si… Je te rappelle que, samedi dernier, c'est toi qui t'es décommandée.

– Je pouvais pas faire autrement, tu le sais très bien, Roland avait…

– Ce que je sais, c'est qu'ils passent avant moi chaque fois que… Moi, je ne demandais qu'à être avec toi.

– La preuve que non.

– Écoute, sois raisonnable, je ne peux pas passer ma vie à attendre que tu… J'ai tout de même le droit de continuer à voir mes vieux amis.

– Tes petites amies, oui !

– Chérie, je t'en prie, tu vas pas me prendre la tête parce que j'ai un dîner. Quand tu es là, je me consacre entièrement à toi. Mais, entre-temps…

– Alors pourquoi t'as dit que t'étais content que je vienne ?

– Mais je le suis, voyons, Sabrina, je suis ravi. Tu es ici chez toi, tu le sais bien. Tu vas, tu viens, comme tu veux. À condition de me laisser libre d'aller et de venir, moi aussi…

 

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

medias

critiques

critiques En territoire Auriaba, 4ème roman de Jérôme Lafargue

critiques "La peinture est une chose intellectuelle"

critiques Don Quichotte par Rob Davis : Cervantès plus vivant que jamais

critiques Kierkegaard et la sirène

Suivez-nous

 

Désinscription

medias

16

1

papa-qui-sarraute-claude

5428