Extrait

Magic academy
de Delphine Garsuault

Le 16/04/2014 à 19:27 - 0 commentaire

Auteur :

Editeur :

Genre :

Date de parution :

ISBN :

Total pages :

Prix :

Delphine Garsuault

Chemin vert

13 / 03 / 2014

97 pages

0.99 €

chaPitre.com title=
  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Envoyer à un(e) ami(e)

Version numérique

 

illustration

ISBN :

Editeur : Chemin vert

Prix grand format : 0.99 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Résumé du livre
" Noir. Tout autour de moi est noir. Je les entends, partout dans les ténèbres. Je sais que ce n'est qu'un rêve, mais cela ne m'empêche pas de frissonner. " Hikaru et Kaoru sont deux âmes-soeurs de la race des Sylphes (ou filles et fils du vent). Kaoru est la fille du directeur de l'académie de magie où ils étudient. Ils partent un jour en mission pour l'un de leurs professeurs dans la Forêt des Damnés. Pour la mener à bien, ils font équipe avec un elfe, une sirène, un vampire, et un animorphe. Au cours de cette mission, le lien étrange qui relie Hikaru et Kaoru va être remis en question... Finaliste du concours "Nos lecteurs ont du talent 2013" Les lecteurs ont aimé: l'amitié, l'humour, la sensibilité des personnages, le monde féérique

 

Premier chapitre

Chapitre 1

 

Noir. Tout autour de moi est noir. Je les entends, partout dans les ténèbres. Je sais que ce n’est qu’un rêve, mais cela ne m’empêche pas de frissonner. L’un d’entre eux se rapproche, il grogne, près de mon oreille, trop près. Je tends une main en direction du bruit. Je ne sens d’abord que du vide, puis quelque chose de doux, des poils. Je bouge un peu la main et me rends compte qu’elle se trouve entre deux oreilles, qui me semblent bien longues. Je déglutis et en gratouille une. Bientôt, le grognement devient ronronnement, j’ai donc affaire à une sorte de félin. Je m’en réjouis, les félins sont les animaux avec lesquels j’ai le plus d’affinités…

Une musique retentit dans cet espace sombre : mon réveil. Il faut que je quitte le monde des Rêves. Le félin semble s’être rendu compte de mes intentions, je l’ai senti bouger sous ma main. Je le caresse une dernière fois avant de retirer la main de sa tête…

Je me réveille presque en sursaut, il m’a mordue avant que je ne sorte du rêve. Je regarde le dos de ma main, une marque de morsure y est visible. La douleur est, elle aussi, bien présente. J’inspire un bon coup et, bientôt, la douleur s’atténue. En revanche, la marque reste bien visible, même si elle a déjà commencé à cicatriser. Je regarde mon réveil et me prépare à toute vitesse, je suis en retard. J’attrape mon sac, prends un fruit et sors de ma chambre en courant. Ma voisine sort au même moment. Nous nous regardons un instant avant de repartir au pas de course vers le hall de la résidence : la salle des portes. Une fois arrivées, nous nous dirigeons vers l’une des immenses portes situées tout autour de la grande salle. D’autres élèves arrivent en même temps que nous. Je m’avance et frappe trois coups à la porte. Elle s’ouvre sans un bruit et un vortex apparaît derrière elle. Je m’y engage, suivie par les autres retardataires. En quelques instants, je me retrouve assise dans une petite salle. Peu après, ma moitié apparaît près de moi. Je lui offre mon plus beau sourire, auquel il répond par un baiser. Le professeur choisit ce moment pour arriver. Il nous adresse un bref regard, que nous ignorons alors que nos doigts s’entrelacent, avant de s’asseoir à son bureau.

— Bien. Nous allons commencer le cours.

La lumière, jusqu’ici tamisée, s’intensifie. Je regarde autour de moi, nous ne sommes que cinq élèves, chacun accompagné de son âme sœur. Je repère ma meilleure amie, son âme sœur, un furet, est lovée autour de son cou. Elle me fait un geste de la main et je lui réponds d’un signe de tête. Le professeur tape une fois dans ses mains, et tout le monde se tourne vers lui.

— J’imagine que vous vous demandez pourquoi vous êtes si peu et accompagnés de votre âme sœur. C’est très simple : vous avez été sélectionnés pour mener une mission. Certains d’entre vous ont déjà participé à des missions, je compte donc sur eux pour diriger celle-ci.

 

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

medias

critiques

critiques En territoire Auriaba, 4ème roman de Jérôme Lafargue

critiques "La peinture est une chose intellectuelle"

critiques Don Quichotte par Rob Davis : Cervantès plus vivant que jamais

critiques Kierkegaard et la sirène

Suivez-nous

 

Désinscription

16

1

magic-academy-delphine-garsuault

3450