Extrait

Coefficient 5
de Denis Louvel

Le 05/02/2016 à 08:59

Auteur : Denis Louvel
Editeur : Editions Du Net
Genre : essais d'economie generale
Date de parution : 03/07/2015
ISBN : 9782312034836
Total pages : 128
Prix : 15 €
chaPitre.com title=
  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Envoyer à un(e) ami(e)

Version grand format

 

illustration

ISBN : 9782312034836

Editeur : Editions Du Net

Prix grand format : 15 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Résumé du livre
A l'évidence, la croissance est pénalisée par des prélèvements obligatoires importants. Pourtant, les montants collectés sont à peu près égaux aux montants dépensés. Il existe donc une différence fondamentale entre l'argent prélevé et l'argent distribué. C'est la découverte de la nature de cette différence et de ses effets multiplicateurs ou diviseurs sur la croissance qui est l'objet de ce livre.

 

Premier chapitre

Comment toute diminution d’un euro des prélèvements obligatoires provoque une croissance supplémentaire de cinq euros et réciproquement

 

 

 

Je dédie ce livre à toutes celles et à tous ceux qui ont eu à souffrir de politiques économiques néfastes ici ou là de par le monde. 

 

 

Avant-propos

Cet ouvrage revient sur un sujet que j’ai déjà abordé dans un précédent livre « L’Évaporation » qui montrait l’effet nuisible de prélèvements obligatoires excessifs et relatait ma découverte permettant de calculer assez précisément l’effet de tout nouveau prélèvement. La formule permet aussi bien de calculer l’effet négatif d’un prélèvement supplémentaire que l’effet positif d’un prélèvement supprimé. 

Ici, je vais plus loin d’une part en étayant davantage encore mon analyse avec une approche statistique concernant 58 pays dont les plus importants du monde qui représentent 78 % de la population mondiale et plus de 93 % du P.I.B. de la planète. D’autre part, je déduis de mes observations et de ma découverte les perspectives étonnamment positives pour notre pays (comme pour n’importe quel autre) de l’effet d’une diminution de ces prélèvements. 

 

 

 

Introduction

Il peut paraître bien présomptueux de prétendre détenir les réponses au problème le plus crucial de notre pays et de beaucoup d’autres : Pourquoi la croissance de l’économie reste très faible, voire négative ? Que faire pour y remédier ? 

Cependant, dans la mesure où, pour arriver à cette découverte il a fallu des années et des années de réflexion, succédant à d’encore plus nombreuses annéesd’étude des travaux des principaux économistes mondiaux, d’observation des économies française, européennes et mondiales, de la lecture d’innombrables documents, livres et articles sur le sujet, je devais les exprimer. 

J’ajoute en outre que d’autres avant moi, et j’en reparlerai plus loin, ont acquis la conviction que le phénomène que j’analyse se produit de la manière dont je le présente. C’est pour cela, sans trop déflorer à l’avance mon sujet, que les experts du FMI, de la Banque mondiale ou de la BCE, quand ils font des préconisations pour redresser les comptes d’un pays qui a un lourd déficit budgétaire, privilégient les économies par rapport aux impôts nouveaux. Par contre, à ma connaissance, la raison profonde n’a pas été précisée, et par conséquent, le chiffrage prévisionnel des effets de telle ou telle politique s’avère hasardeux. 

Par ailleurs, ayant testé, sous le sceau de la confidentialité réciproque, ce qui doit être le fruit de cet ouvrage auprès de différents acteurs de la vie et de la réflexion économique française, j’ai pu observer des réactions positives, voire enthousiastes. 

Au fil de ma vie de conseil, j’ai été amené à réaliser toutes sortes d’analyses stratégiques, prenant en compte de très nombreuses données, avec pour seul et unique objectif d’en tirer pour mes clients des synthèses claires (explicitant le pourquoi) débouchant sur des recommandations opérationnelles concrètes qu’ils pouvaient appliquer immédiatement s’ils étaient convaincus de la pertinence générale de mon analyse. Il est bien évident que ce qui était attendu de moi était avant tout un esprit de synthèse développé jusqu’à l’extrême limite possible. 

 

Suivez-nous

 

Désinscription

medias

16

1

coefficient-5-denis-louvel

6179