Extrait

Coeur battant
de Axl Cendres

Le 24/11/2018 à 12:53 - 0 commentaire

Auteur :

Editeur :

Genre :

Date de parution :

ISBN :

Total pages :

Prix :

Axl Cendres

Sarbacane

05/09/2018

9782377311484

192

15.50 €

chaPitre.com title=
  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Envoyer à un(e) ami(e)

Version grand format

 

illustration

ISBN : 9782377311484

Editeur : Sarbacane

Prix grand format : 15.50 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Version numérique

 

illustration

ISBN : 9782377311712

Editeur : Éditions Sarbacane

Prix grand format : 10,99 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Résumé du livre
Alex, 17 ans, est un «hors-la vie». Après avoir essayé d’éteindre son coeur, il se retrouve dans une clinique pour y être «réhabilité à la vie». Il y rencontre Alice, aussi belle que cynique ; Victor, aussi obèse que candide ; la vieille Colette, aussi espiègle qu’élégante ; et Jacopo, aussi riche que grincheux. À eux cinq, ils décident de s’évader de la clinique, direction le manoir de Jacopo. Le but du voyage? Se jeter d’une falaise, tous ensemble – ça leur fera un projet commun ! Mais la route va leur réserver plusieurs surprises. Assez pour qu’Alex se demande si, finalement, la vie n’en vaut pas la douleur…

 

Premier chapitre

À un tendre cœur solaire, d’où rayonne ce fil lunaire qui recoud en un éclair mon p’tit cœur foutu en l’air.

 

 

PREMIÈRE PARTIE

 


Dans une clinique psychiatrique déguisée en citadelle féerique

 

 

« L’amour est le désir de trouver quelqu’un

qui connaisse l’étendue de notre tristesse. »

Alice au pays des névroses

 

 

1

 


Dans une pièce qui ressemblait à une salle de classe, nous étions cinq à être assis derrière de petites tables formant un cercle.

Blouse blanche et barbe grise, celui que tout monde appelait le Doc, le psychiatre qui animait la séance, a joint les mains avec un sourire joyeux.

« Bien ! » il a dit. « Comme nous avons un petit nouveau parmi nous, et pour le mettre à l’aise, chacun va rappeler son prénom et la façon dont il a essayé de se suicider. »

Le petit nouveau, c’était moi. Nous étions tous ce que l’on appelle des Suicidants, c’est-à-dire des personnes qui ont raté leur tentative de suicide – à ne pas confondre avec les Suicidaires, ceux qui ne sont pas passés à l’acte.

Un garçon s’est lancé. Ses cheveux étaient aussi roux que les miens étaient bruns, et il était aussi gras que j’étais en os.

« J’m’appelle Victor, j’ai avalé une boîte de pilules que ma mère prenait pour dormir, j’croyais que c’étaient des somnifères, mais en fait c’était un truc avec des plantes… »

« Merci Victor ! » a dit le Doc d’un ton enjoué.

Son regard s’est tourné vers un monsieur blanc comme un linge sale.

« Jacopo ? »

« Mon nom est Jacopo », a soupiré le monsieur avec un léger accent italien. « J’ai essayé de me jeter d’une falaise… mais j’ai pas réussi à sauter. »

« Moi », a enchaîné une vieille dame élégante, « je m’appelle Colette, et avec mon Lucien, nous en avions fini avec la vie. Nous avons loué une chambre dans un hôtel somptueux où nous avons passé une soirée délicieuse, puis nous avons avalé des barbituriques. On s’est allongés sur le lit en se tenant la main… Malheureusement, je devais être plus résistante que lui, puisque j’ai survécu. Mon Lucien ne m’a jamais vendu du rêve : il m’a offert un miracle, et depuis… »

« Merci ! » l’a stoppée le Doc.

Il s’est tourné vers moi.

« Et toi mon garçon, alors : comment tu t’y es pris ? Alex, c’est bien ça ? »

Tous les regards se sont braqués sur moi, dans l’attente avide d’une nouvelle histoire.

« D’abord, j’ai pris des bêtabloquants pour provoquer un arrêt cardiaque. Comme ça ne venait pas, je suis allé chercher le pistolet de mon père et j’ai essayé de me tirer une balle dans le cœur, mais je m’y suis mal pris, et la balle a fini dans mon épaule. »

Non sans une certaine admiration, ils ont tous fixé mon bras en écharpe.

Le Doc a tapoté la table avec son index.

« Bien bien bien ! Et si nous parlions maintenant de… »

Mais il s’est interrompu net car à cet instant, dans l’encadrement de la porte, est apparue une fille belle comme la nuit : regard bleu-givré, longs cheveux noirs et teint de cadavre.

 

 

page suivante

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

medias

critiques

critiques En territoire Auriaba, 4ème roman de Jérôme Lafargue

critiques "La peinture est une chose intellectuelle"

critiques Don Quichotte par Rob Davis : Cervantès plus vivant que jamais

critiques Kierkegaard et la sirène

Suivez-nous

 

Désinscription

16

1

coeur-battant-axl-cendres

7014